Accueil Foire Aux Questions Trouver d'autres membres Rechercher Utilisez le vBpad pour stocker des notes personnelles Ici, vous pouvez voir les sujets auxquels vous avez souscris, vos messages privés; et modifier vos informations personnelles et préférences. Statistiques du forum Enregistrez vous gratuitement ! Se déconnecter  
Forum OXMO Forum OXMO > Section Loisirs > Littérature > [CRITIQUE/LIVRE] Perdido Street Station (2000) - UK - China MIEVILLE


Aller au Forum:
Notez ce sujet :

  Sujet précédent   Sujet suivant
Auteur
Sujet Poster un nouveau sujet    Poster une réponse
 Ouich  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Expert

Déconnecté

Niveau : 3
N° de Membre : 13171

Ancienneté : 88%
Participation : 4%
Inscription: 08 Aug 2004
Localisation: Orléans (45)
Age: 48
Messages: 2126
Sujets Lancés : 118

[CRITIQUE/LIVRE] Perdido Street Station (2000) - UK - China MIEVILLE

Publié en VF en deux volumes au format poche :





Perdido street station
(Poche - Pocket Fantaisy)
de China Miéville (Auteur), Nathalie Mège (Traduction)
publié en 2000 en VO
En Français : ED. FLEUVE NOIR, 2003 - REED. POCKET, SEPT. 2006

GRAND PRIX DE L’IMAGINAIRE
PRIX ARTHUR C. CLARKE
BRITISH SCIENCE FICTION AWARD

synopsis Amazon

Citation:

Nouvelle-Crobuzon: une métropole tentaculaire et exubérante, au cœur d'un monde insensé. Humains et hybrides mécaniques y côtoient les créatures les plus exotiques à l'ombre des cheminées d'usine et des fonderies. Depuis plus de mille ans, le Parlement et son impitoyable milice règnent sur une population de travailleurs et d'artistes, d'espions, de magiciens, de dealers et de prostituées. Mais soudain un étranger, un homme-oiseau, arrive en ville avec une bourse pleine d'or et un rêve inaccessible: retrouver ses ailes. Isaac Dan der Grimnebulin, savant fou et génial, accepte de l'aider. Mais ses recherches vont le conduire à libérer une abomination sur la ville tout entière...


petite bio de l'auteur, toujours Amazon
Citation:

Biographie de l'auteur
China Miéville est né à Londres en 1972. Diplômé de Cambridge (anthropologie), et de l'Université de Londres (économie), il cumule les prix avec ses romans, nouvelles et novelas. Passionné de musique et de dessin, il est aussi très impliqué en politique : il a été candidat sur une liste trotskyste aux élections législatives anglaises en 2001. Son premier roman, Le Roi des Rats (éditions Fleuve Noir) fut nominé pour le prix Bram Stoker et le Prix de l'International Horror Guild. Perdido Street Station a obtenu le prix Arthur C. Clarke, le British Science Fiction Award et le Grand Prix de l'Imaginaire (meilleur roman et meilleure traduction) en 2004. Il a confirmé son succès avec Les Scarifiés (éditions Fleuve Noir) et The Iron Council. China Miéville est le nouveau prodige des littératures de l'imaginaire, mêlant S.-F., fantasy urbaine, horreur et roman social !


en guise de critique : j'en suis à la fin du tome 2 et je dois avouer que ce livre me surprend trés agréablement. Trés prosaïquement "c'est achement bien !" . Plus sérieusement, j'ai acheté ces bouquins uniquement à cause de la référence au prix de science fiction gagné, et j'ai pris peur aux premières pages en me disant "Pouah, de la Fantaisy". C'est beaucoup plus que ça. C'est indescriptible, un vrai merdier en terme de mélange de genre, à l'image de cette cité de Nouvelle Crobuzon, d'où pourtant se dégage une vraie cohérence, un univers bien dense et crédible, avec un récit passionnant.
Je vous donne ci dessous les liens de critiques plus construites, mais c'est un vrai coup de coeur !

critique du cafard cosmique : http://www.cafardcosmique.com/Perdido-Street-Station


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 23 Jours, 3 Heures, 2 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 03-03-2009 14:06
Cliquez ici pour voir le profil de Ouich Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de Ouich Ajouter Ouich à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 Ouich  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Expert

Déconnecté

Niveau : 3
N° de Membre : 13171

Ancienneté : 88%
Participation : 4%
Inscription: 08 Aug 2004
Localisation: Orléans (45)
Age: 48
Messages: 2126
Sujets Lancés : 118

vu l'engouement des foules pour ce genre de sujet, je me dis que ce n'est pas forcément la peine d'en recréer un pour vous parler de :

Les Scarifiés



Citation:

Jeune traductrice de langues oubliées, Bellis fuit Nouvelle-Crobuzon à bord du Terpsichoria en route vers l'île Nova Esperium. Arraisonné par des pirates, le navire est conduit vers Armada, improbable assemblage de centaines de bateaux hétéroclites constitués en cité franche, régie par les lois de la flibuste. Bellis y rencontrera bientôt les deux seigneurs scarifiés d'Armada, les Amants, ainsi qu'Uther Dol, mercenaire mystérieux aux pouvoirs surhumains. Un trio qui poursuit sans relâche une quête dévorante, la recherche d'un lieu légendaire sur lequel courent les mythes les plus fous. Sollicitée pour ses talents de linguiste, Bellis commence alors le plus stupéfiant des voyages, un périple aux confins du monde.


et que j'ai juste envie de préciser que c'est encore une bonne claque !
On reste dans le même univers, et mine de rien, comme on sait à quoi s'attendre, on ne passe pas forcément plusieurs chapitres comme dans l'opus ci dessus à se dire "mais ce quoi ce bouquin bizarre". (N'allez pas me lire tout ça dans le désordre hein, on commence par Perdido Street Station svp)
Armada, "cité" rivale de Nouvelle-Crobuzon lui ressemble en ce que l'auteur en fait une description vivante et incroyablement riche. C'est d'ailleurs ce que j'aime chez Miéville : cette explosion de détails qui donne toute la cohérence à son univers déjanté comme déjà expliqué précedemment. Allez, j'ose le dire : un peu comme un Frank Herbert.
J'attends le Concile de Fer avec une impatience non dissimulée (déjà dispo en broché et en poche en novembre)

comme d'habitude, une vrai présentation et critique chez le cafard cosmique : http://www.cafardcosmique.com/Les-s...-China-MIEVILLE


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 23 Jours, 3 Heures, 2 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 06-08-2009 17:52
Cliquez ici pour voir le profil de Ouich Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de Ouich Ajouter Ouich à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 fleming  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Super Moderateur

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 7849

Ancienneté : 96%
Participation : 29%
Inscription: 06 Jan 2003
Localisation: Augustoritum
Messages: 19502
Sujets Lancés : 319

Merci pour cette critique


__________________

Les tôles ondulées mais les vaches aussi.


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 95 Jours, 0 Heure, 24 Minutes, 20 Secondes en ligne

Old Post 07-08-2009 00:05
Cliquez ici pour voir le profil de fleming Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de fleming Ajouter fleming à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 Didou  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 65

Ancienneté : 100%
Participation : 8%
Inscription: 24 Feb 2002
Localisation:
Messages: 5746
Sujets Lancés : 289

Citation:
Message écrit par Ouich, le 06-08-2009 à 17:52
vu l'engouement des foules pour ce genre de sujet, je me dis que ce n'est pas forcément la peine d'en recréer un pour vous parler de :


C'est l'auteur qui monte, ''tout le monde en parle'' (dans le petit milieu de la SF/Fantasy)

Pas encore lu mais il faudra bien y passer

Merci de parler de tes coups de cœur ''littéraires''


__________________
Que chacun s'efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d'autres une véritable humanité. C'est de cela que dépend l'avenir du monde.


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 43 Jours, 1 Heure, 39 Minutes, 14 Secondes en ligne

Old Post 07-08-2009 03:20
Cliquez ici pour voir le profil de Didou Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de Didou Ajouter Didou à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 Lisou  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Maitre

Déconnecté

Niveau : 4
N° de Membre : 14026

Ancienneté : 77%
Participation : 6%
Inscription: 19 Nov 2006
Localisation:
Age: 43
Messages: 3317
Sujets Lancés : 85

le troisième donne plus envie que les premiers.


__________________
il était une troisieme fois...


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 30 Jours, 21 Heures, 19 Minutes, 55 Secondes en ligne

Old Post 07-08-2009 12:39
Cliquez ici pour voir le profil de Lisou Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de Lisou Ajouter Lisou à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 Ouich  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Expert

Déconnecté

Niveau : 3
N° de Membre : 13171

Ancienneté : 88%
Participation : 4%
Inscription: 08 Aug 2004
Localisation: Orléans (45)
Age: 48
Messages: 2126
Sujets Lancés : 118

je reviendrai vous parler du Concile de Fer quand je l'aurai lu, ça bouclera cette espèce de trilogie. A priori ce dernier opus est plus "politique", China Miéville étant connu pour son engagement à l'extrême gauche (membre du British Socialist Workers Party, le parti trotskiste britannique toujours d'après le cafard cosmique).

je ne sais pas si tout le monde en parle, mais j'aime vraiment bien, comme quoi les prix littéraires servent à quelque chose, sans les distinctions reçues par Perdido Street Station, je serai passé à côté.

Bonnes lectures !


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 23 Jours, 3 Heures, 2 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 07-08-2009 18:51
Cliquez ici pour voir le profil de Ouich Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de Ouich Ajouter Ouich à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
Il est actuellement 12:59 (GMT) Poster un nouveau sujet    Poster une réponse   
  Sujet précédent   Sujet suivant
Forum OXMO > Section Loisirs > Littérature > [CRITIQUE/LIVRE] Perdido Street Station (2000) - UK - China MIEVILLE

Aller au Forum:
Notez ce sujet :


 Réponse Rapide
Titre: (Optionnel)
Message:

Convertir automatiquement les URLs Montrer la Signature
Afficher une version imprimable | Envoyer cette page par email | S'inscrire à ce sujet | Télécharger ce sujet
Règles du forum :
Créer de nouveaux sujets
Répondre aux messages
Attacher des fichiers
Editer vos messages
: not autorisé
: not autorisé
: not autorisé
: not autorisé
Le Code HTML est ON
Le Code vB est ON
Les Smileys sont ONs
Le code [IMG] est ON
 
< Contactez-nous - Forum OXMO>
Locations of visitors to this page


   Charge : UP(%) - DOWN(%)

Uptime du serveur SQL : 19 jour(s) 2 heure(s) et 54 minute(s)
Page générée en 0.750203 secondes en exécutant 37 requêtes SQL.
Apache - Compression GZIP : Activée.