Accueil Foire Aux Questions Trouver d'autres membres Rechercher Utilisez le vBpad pour stocker des notes personnelles Ici, vous pouvez voir les sujets auxquels vous avez souscris, vos messages privés; et modifier vos informations personnelles et préférences. Statistiques du forum Enregistrez vous gratuitement ! Se déconnecter  
Forum OXMO Forum OXMO > Section Loisirs > Littérature > [POéSIE] Un Poème, Un Jour


Aller au Forum:
Notez ce sujet :

Page(s) (17): [ <   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   >   >> ]   Sujet précédent   Sujet suivant
Auteur
Sujet Poster un nouveau sujet    Poster une réponse
 cami  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 2

Ancienneté : 100%
Participation : 15%
Inscription: 22 Feb 2002
Localisation: Paris
Age: 40
Messages: 10312
Sujets Lancés : 221

c'est mimi



Ceux qui sont amoureux, leurs amours chanteront

Ceux qui sont amoureux, leurs amours chanteront,
Ceux qui aiment l'honneur, chanteront de la gloire,
Ceux qui sont près du roi, publieront sa victoire,
Ceux qui sont courtisans, leurs faveurs vanteront,

Ceux qui aiment les arts, les sciences diront,
Ceux qui sont vertueux, pour tels se feront croire,
Ceux qui aiment le vin, deviseront de boire,
Ceux qui sont de loisir, de fables écriront,

Ceux qui sont médisants, se plairont à médire,
Ceux qui sont moins fâcheux, diront des mots pour rire,
Ceux qui sont plus vaillants, vanteront leur valeur,

Ceux qui se plaisent trop, chanteront leur louange,
Ceux qui veulent flatter, feront d'un diable un ange :
Moi, qui suis malheureux, je plaindrai mon malheur.

Joachim du Bellay


__________________


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 50 Jours, 13 Heures, 3 Minutes, 7 Secondes en ligne

Old Post 02-03-2007 17:44
Cliquez ici pour voir le profil de cami Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de cami Ajouter cami à votre liste d'amis    Statut ICQ de cami    Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 olivebrazil  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 4155

Ancienneté : 98%
Participation : 24%
Inscription: 03 Sep 2002
Localisation:
Messages: 16926
Sujets Lancés : 618

Citation:
moi qui suis heureux, je louerai mon bonheur


olive B.


__________________



Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 75 Jours, 0 Heure, 49 Minutes, 20 Secondes en ligne

Old Post 02-03-2007 18:46
Cliquez ici pour voir le profil de olivebrazil Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Visiter la Page Perso de olivebrazil! Trouver plus de messages de olivebrazil Ajouter olivebrazil à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 cami  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 2

Ancienneté : 100%
Participation : 15%
Inscription: 22 Feb 2002
Localisation: Paris
Age: 40
Messages: 10312
Sujets Lancés : 221


__________________


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 50 Jours, 13 Heures, 3 Minutes, 7 Secondes en ligne

Old Post 02-03-2007 18:58
Cliquez ici pour voir le profil de cami Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de cami Ajouter cami à votre liste d'amis    Statut ICQ de cami    Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui

Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui
Va-t-il nous déchirer avec un coup d'aile ivre
Ce lac dur oublié que hante sous le givre
Le transparent glacier des vols qui n'ont pas fui !

Un cygne d'autrefois se souvient que c'est lui
Magnifique mais qui sans espoir se délivre
Pour n'avoir pas chanté la région où vivre
Quand du stérile hiver a resplendi l'ennui.

Tout son col secouera cette blanche agonie
Par l'espace infligé à l'oiseau qui le nie,
Mais non l'horreur du sol où le plumage est pris.

Fantôme qu'à ce lieu son pur éclat assigne,
Il s'immobilie au songe froid de mépris
Que vêt parmi l'exil inutile le Cygne.

Stéphane Mallarmé


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 03-03-2007 11:38
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

Le mari confesseur

Messire Artus sous le grand roi François
Alla servir aux guerres d'Italie ;
Tant qu'il se vit, après maints beaux exploits,
Fait chevalier en grand' cérémonie.
Son général lui chaussa l'éperon ;
Dont il croyait que le plus haut baron
Ne lui dût plus contester le passage.
Si s'en revint tout fier en son village,
Où ne surprit sa femme en oraison.
Seule il l'avait laissée à la maison ;
Il la retrouve en bonne compagnie,
Dansant, sautant, menant joyeuse vie,
Et des muguets avec elle à foison.
Messire Artus ne prit goût à l'affaire ;
Et ruminant sur ce qu'il devait faire
« Depuis que j'ai mon village quitté,
Si j'étais crû, dit-il, en dignité
De cocuage et de chevalerie ?
C'est moitié trop : sachons la vérité. »
Pour ce s'avise, un jour de confrérie,
De se vêtir en prêtre, et confesser.
Sa femme vient à ses pieds se placer.
De prime abord sont par la bonne dame
Expédiés tous les péchés menus ;
Puis, à leur tour les gros étant venus,
Force lui fut qu'elle changeât de gamme.
« Père, dit-elle, en mon lit sont reçus
Un gentilhomme, un chevalier, un prêtre. »
Si le mari ne se fût fait connaître,
Elle en allait enfiler beaucoup plus ;
Courte n'était, pour sûr, la kyrielle.
Son mari donc l'interrompt là-dessus,
Dont bien lui prit : « Ah ! dit-il, infidèle !
Un prêtre même ! À qui crois-tu parler ?
- À mon mari, dit la fausse femelle,
Qui d'un tel pas se sut bien démêler,
Je vous ai vu dans ce lieu vous couler,
Ce qui m'a fait douter du badinage.
C'est un grand cas qu'étant homme si sage
Vous n'ayez su l'énigme débrouiller !
On vous a fait, dites-vous, chevalier ;
Auparavant vous étiez gentilhomme ;
Vous êtes prêtre avecque ces habits.
- Béni soit Dieu ! dit alors le bon homme ;
Je suis un sot de l'avoir si mal pris. »

Jean De La Fontaine


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 04-03-2007 10:06
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

Je ne sais pourquoi ...

Je ne sais pourquoi
Mon esprit amer
D'une aile inquiète et folle vole sur la mer.
Tout ce qui m'est cher,
D'une aile d'effroi
Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ?

Mouette à l'essor mélancolique,
Elle suit la vague, ma pensée,
À tous les vents du ciel balancée,
Et biaisant quand la marée oblique,
Mouette à l'essor mélancolique.

Ivre de soleil
Et de liberté,
Un instinct la guide à travers cette immensité.
La brise d'été
Sur le flot vermeil
Doucement la porte en un tiède demi-sommeil.

Parfois si tristement elle crie
Qu'elle alarme au loin le pilote,
Puis au gré du vent se livre et flotte
Et plonge, et l'aile toute meurtrie
Revole, et puis si tristement crie !

Je ne sais pourquoi
Mon esprit amer
D'une aile inquiète et folle vole sur la mer.
Tout ce qui m'est cher,
D'une aile d'effroi
Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ?

Paul Verlaine


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 05-03-2007 11:23
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 evy  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Maitre

Déconnecté

Niveau : 4
N° de Membre : 9264

Ancienneté : 96%
Participation : 6%
Inscription: 11 Feb 2003
Localisation: bouches-du-rhône
Age: 56
Messages: 4139
Sujets Lancés : 98

C'est pas vraiment un poëme mais bon...

ENVIE DE …


Envie d’être moi, d’être ce que je suis
Envie de laisser libre cours à mes envies
Envie de vivre pleinement sans freiner mes émotions
Envie que tu n’offres plus aucune résistance et que tu libères tes émotions
Envie de matins câlins, lovée entre tes bras
Envie d’être toutes les femmes pour toi, tour à tour pudique ou sauvage
Envie de respirer ta peau, de m’enivrer de son parfum
Envie de me perdre dans un tourbillon de sentiments
Envie de te chuchoter des mots doux à ton oreille
Envie de les entendre sortir de ta bouche délicieuse
Envie de sentir sur ma peau la douceur de tes lèvres
Envie de voir dans tes yeux le reflet de mes désirs
Envie que tu prennes mon cœur à pleines mains pour qu’il n’ait plus de secret pour toi
Envie de ne plus avoir d’emprise sur mes propres sens rien qu’en pensant à toi
Envie de m’abandonner à tes désirs les plus forts
Envie de sentir mon épiderme frémir dans l’attente de ta peau
Envie de lire dans tes yeux le désir qui t’anime et m’y perdre à jamais
Envie de toi, envie de t’aimer
Envie d’avoir envie, envie d’être en vie
Envie de tout te donner et bien plus encore

Il n’est rien de plus déchirant que ces envies non partagées
Qu’il est cruel d’aimer sans amour en retour


__________________

Edité par evy le 07-03-2007 à 19:04
Raison de l'édition: z'avais oublié deux vers :)

Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 26 Jours, 0 Heure, 43 Minutes, 2 Secondes en ligne

Old Post 05-03-2007 18:28
Cliquez ici pour voir le profil de evy Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de evy Ajouter evy à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

Pourquoi dis-tu que ça n'est pas vraiment un poème ?
en tout cas, c'est une belle déclaration d'amour !


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 05-03-2007 18:36
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

Ballade des pendus

Sur ses larges bras étendus,
La forêt où s'éveille Flore,
A des chapelets de pendus
Que le matin caresse et dore.
Ce bois sombre, où le chêne arbore
Des grappes de fruits inouïs
Même chez le Turc et le More,
C'est le verger du roi Louis.

Tous ces pauvres gens morfondus,
Roulant des pensers qu'on ignore,
Dans des tourbillons éperdus
Voltigent, palpitant encore
Le soleil levant les dévore.
Regardez-les, cieux éblouis,
Danser dans les feux de l'aurore,
C'est le verger du roi Louis.

Ces pendus, du diable entendus,
Appellent des pendus encore.
Tandis qu'aux cieux, d'azur tendus,
Où semble luire un météore,
LA rosée en l'air s'évapore,
Un essaim d'oiseaux réjouis
Par dessus leur tête picore,
C'est le verger du roi Louis.

Prince, il est un bois que décore
Un tas de pendus, enfouis
Dans le doux feuillage sonore.
C'est le verger du roi Louis !

Théodore De Banville


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 07-03-2007 15:05
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 polkaïna  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13281

Ancienneté : 85%
Participation : 18%
Inscription: 04 Apr 2005
Localisation: Région parisienne
Age: 42
Messages: 10928
Sujets Lancés : 560

Superbe evy!


Voici quelques vers de Verlaine que j'apprécie beaucoup :

Citation:
Un vaste et tendre
Apaisement
Semble descendre
du firmament
Que l'astre irise...
C'est l'heure exquise.


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 99 Jours, 11 Heures, 29 Minutes, 33 Secondes en ligne

Old Post 08-03-2007 20:27
Cliquez ici pour voir le profil de polkaïna Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de polkaïna Ajouter polkaïna à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 evy  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Maitre

Déconnecté

Niveau : 4
N° de Membre : 9264

Ancienneté : 96%
Participation : 6%
Inscription: 11 Feb 2003
Localisation: bouches-du-rhône
Age: 56
Messages: 4139
Sujets Lancés : 98

Merci pour vos commentaires, héro et polka
J'ai revu le titre entre temps, je n'ai changé en "inassouvi..." Vous en pensez quoi ?


__________________


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 26 Jours, 0 Heure, 43 Minutes, 2 Secondes en ligne

Old Post 08-03-2007 23:08
Cliquez ici pour voir le profil de evy Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de evy Ajouter evy à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 polkaïna  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13281

Ancienneté : 85%
Participation : 18%
Inscription: 04 Apr 2005
Localisation: Région parisienne
Age: 42
Messages: 10928
Sujets Lancés : 560

Plus parlant, plus fort en émotions! Mais ça gâche l'effet de surprise des deux derniers vers!


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 99 Jours, 11 Heures, 29 Minutes, 33 Secondes en ligne

Old Post 08-03-2007 23:27
Cliquez ici pour voir le profil de polkaïna Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de polkaïna Ajouter polkaïna à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 evy  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Maitre

Déconnecté

Niveau : 4
N° de Membre : 9264

Ancienneté : 96%
Participation : 6%
Inscription: 11 Feb 2003
Localisation: bouches-du-rhône
Age: 56
Messages: 4139
Sujets Lancés : 98

Voui, tiens, je n'y avais pas pensé

Je crois que je vais garder le premier titre, en mettre lesecond entre-paranthèse dessous

Merci pour ta réponse copine


__________________


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 26 Jours, 0 Heure, 43 Minutes, 2 Secondes en ligne

Old Post 08-03-2007 23:47
Cliquez ici pour voir le profil de evy Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de evy Ajouter evy à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 polkaïna  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13281

Ancienneté : 85%
Participation : 18%
Inscription: 04 Apr 2005
Localisation: Région parisienne
Age: 42
Messages: 10928
Sujets Lancés : 560

T'en prie collègue (en plus de copine!)


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 99 Jours, 11 Heures, 29 Minutes, 33 Secondes en ligne

Old Post 08-03-2007 23:48
Cliquez ici pour voir le profil de polkaïna Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de polkaïna Ajouter polkaïna à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
 heros de l'amer  Rechercher tous les messages de ce membre Cliquez ici pour envoyer un message privé à cet utilisateur
Guru

Déconnecté

Niveau : 5
N° de Membre : 13544

Ancienneté : 82%
Participation : 12%
Inscription: 16 Oct 2005
Localisation:
Messages: 6563
Sujets Lancés : 716

perso j'enlèverais juste le "de" après "envie". c'était mon grain de sel à moi !

L'impossible

On ne jette point l'ancre dans le fleuve
de la vie. Il emporte également celui qui lutte
contre son cours et celui qui s'y abandonne

Bernardin de Saint-Pierre



Qui me rendra ces jours où la vie a des ailes
Et vole, vole ainsi que l'alouette aux cieux,
Lorsque tant de clarté passe devant ses yeux,
Qu'elle tombe éblouie au fond des fleurs, de celles
Qui parfument son nid, son âme, son sommeil,
Et lustrent son plumage ardé par le soleil !

Ciel ! Un de ces fils d'or pour ourdir ma journée,
un débris de ce prisme aux brillantes couleurs !
Au fond de ces beaux jours et de ces belles fleurs,
Un rêve ! Où je sois libre, enfant, à peine née,

Quand l'amour de ma mère était mon avenir,
Quand on ne mourait pas encore dans ma famille,
Quand tout vivait pour moi, vaine petite fille !
Quand vivre était le ciel, ou s'en ressouvenir,

Quand j'aimais sans savoir ce que j'aimais, quand l'âme
Me palpitait, heureuse, et de quoi ? Je ne sais ;
Quand toute la nature était parfum et flamme,
Quand mes deux bras s'ouvraient devant ces jours ... passés.

Marceline Desbordes-Valmore


Signaler ce message à un modérateur | IP: Logguée
Temps en ligne : 66 Jours, 17 Heures, 17 Minutes, 1 Seconde en ligne

Old Post 09-03-2007 13:53
Cliquez ici pour voir le profil de heros de l'amer Cliquez ici pour lui envoyer un message privé  Trouver plus de messages de heros de l'amer Ajouter heros de l'amer à votre liste d'amis Editer/Effacer le Message Citer le message dans la réponse
Il est actuellement 11:23 (GMT) Poster un nouveau sujet    Poster une réponse   
Page(s) (17): [ <   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   >   >> ]  Sujet précédent   Sujet suivant
Forum OXMO > Section Loisirs > Littérature > [POéSIE] Un Poème, Un Jour

Aller au Forum:
Notez ce sujet :


 Réponse Rapide
Titre: (Optionnel)
Message:

Convertir automatiquement les URLs Montrer la Signature
Afficher une version imprimable | Envoyer cette page par email | S'inscrire à ce sujet | Télécharger ce sujet
Règles du forum :
Créer de nouveaux sujets
Répondre aux messages
Attacher des fichiers
Editer vos messages
: not autorisé
: not autorisé
: not autorisé
: not autorisé
Le Code HTML est ON
Le Code vB est ON
Les Smileys sont ONs
Le code [IMG] est ON
 
< Contactez-nous - Forum OXMO>
Locations of visitors to this page


   Charge : UP(%) - DOWN(%)

Uptime du serveur SQL : 19 jour(s) 1 heure(s) et 19 minute(s)
Page générée en 0.339973 secondes en exécutant 45 requêtes SQL.
Apache - Compression GZIP : Activée.